• Du plus lointain que je me souvienne, j'ai toujours aimé les livres. Objet culturel intemporel, jamais démodé, il y a toujours eu ce lien affectif entre lui et moi. 

    Sa texture, son parfum, les voyages immobiles qu'il nous procure, toutes ces qualités font de cet objet (de culte) un véritable sujet d'addiction artistique. 

    J'ai voulu réaliser une série photographique sur le détail du livre, l'intimité de son papier, le toucher visuel de sa caresse, son parfum spirituel, toutes ces matières magiques qui ornent fièrement nos murs comme des essences de vies. C'est aussi une série sur l'ambiance qui flotte autour de notre relation personnelle avec les livres que l'on aime et qui ont marquée (et qui marqueront encore) notre existence.

    Books & Vintage : Nouvelle série photo sur le Livre.

    De nouvelles photos seront publiées dans cet article au fur et à mesure.

    Bonne lecture !

    Books & Vintage : Nouvelle série photo sur le Livre.

    Books & Vintage : Nouvelle série photo sur le Livre.

    Books & Vintage : Nouvelle série photo sur le Livre.

    Books & Vintage : Nouvelle série photo sur le Livre.

    Books & Vintage : Nouvelle série photo sur le Livre.

    Books & Vintage : Nouvelle série photo sur le Livre.

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Comme ceux qui me suivent ont pu le constater, je ne suis pas très présent actuellement. Je n'ai pas disparu, je suis en pleine écriture de mon roman Le Portraitiste. Ce roman sera accessible aux lecteurs en 2017. Je n'ai pas encore établi d'agenda concernant cette publication. 

    Le Portraitiste, l'écriture de la noirceur.

     

    (Détail du visuel pour le projet de couverture)

    Le Portraitiste est un roman noir dont le décor est planté en région toulousaine. 

    Dans un lieu indéterminé, sombre et humide, le processus a commencé. Une jeune fille, pieds et poings liés, étouffe sous le poids qui la maintient au sol. La bourre de tissu qui lui emplit la bouche ne lui permettra pas de hurler sa douleur lorsque le métal entamera les chairs à l'arrière de son crâne.

    Un thriller dans lequel le milieu de la photo toulousain est mis à rude épreuve.

    Durant des mois, sans que je puisse freiner mon écriture, le mal s'est installé, pervers et sanguinaire, au milieu des projecteurs.

    --------------------------------------

    J'ai donc mis l'activité de mon blog littéraire un peu en pause, le temps de terminer mon travail d'écriture qui demande, comme vous l'imaginez, rigueur, disponibilité et beaucoup de café !

    A très vite !

    Pin It

    2 commentaires
  • Il y a quelques jours, j'ai participé sur un coup de tête, au dernier moment, au 2ème prix de la micro-nouvelle de Radio-France.

    Il fallait respecter le nombre restreint de 1000 signe.

    Le thème, La liberté, m'a inspiré ce texte.

    La Ligne Blanche.

           Après une nuit froide, Daniel se prépara mentalement à cette nouvelle journée de route. Il plia sa tente, bu son café froid et grignota quelques biscuits secs. Il enfila ses chaussures, ses gants, puis vérifia l'état de ses roues en jetant un œil sur la carte routière et les trois cent kilomètres restants. La longue route s'effaçait au loin dans les brumes. De chaque côté, les étendues vertes islandaises bordaient cette ligne blanche semblant aussi fragile qu'un trait de craie sur un tableau noir. Ses accessoires rangés dans les sacoches solidement fixées derrière lui, il reprit son voyage en solitaire, sa quête intime, comme il aimait le dire. Rien ni personne n'avait pu le décourager de cette aventure unique. Rien n'avait pu ramener cette âme brave et déterminée à la raison.

           — La liberté n'a pas de handicap !

         Quelques minutes plus tard, on pouvait voir, entrainé par la force de ses bras solides, le fauteuil roulant qui disparaissait au loin dans les vapeurs blanches matinales.


     

    Résultat du concours le 07 novembre 2016. Non finalement c'est le 16 novembre !

     


    votre commentaire